logo
muster_oben
  RSS_Feed   Facebook

 

linierot

Voix puissantes, sonorités inédites

[rh] Ces prochaines semaines printanieres amènent en Suisse toute une série de performances live passionnantes du Sud et de l’Est. Nous nous permettons ici d’ouvrir notre riche calendrier des manifestations pour mettre en lumière trois projets de musiciennes issues d’Égypte, de Turquie et de Bosnie.

 

Le projet Egyptian Females Experimental Music Sessions vit des talents de six designers sonores expérimentales originaires du Caire qui se produiront dans cinq villes de Suisse au cours de leur prochaine tournée. La manifestation promet une expérience esthétique et sonore d’un genre inédit. Dans leur «noise music», comme l’appellent les musiciennes, on assiste à la déconstruction et à la reconstruction radicale de sphères sonores traditionnelles, au décalage des limites formelles ainsi qu’à la superposition de field recordings du quotidien cairote superposées à des plages sonores synthétiques.

 

C’est une musique ténébreuse et plutôt douce que l’on découvre lors des concerts de Gaye Su Akyol et son groupe. Volontiers qualifiée de folk psychédélique, leur musique mêle mélodies et rythmes de la musique ...plus

linierot  
   
 
Nouveauté

Kara Sylla Ka

Fatima (2017)

[ma] Auteur-compositeur sénégalais résidant à Genève, Kara Sylla Ka est un artiste piqué de la tarentule. Après une longue série de concerts avec un groupe résolument rock qui l’a conduit de la Chine à Zanzibar et l’a soutenu en première partie de Salif Keita, Tiken Jah Fakoly ou encore Habib Koité, il a sorti en 2015 un mini-CD d’afrobeat, révélant ainsi une facette inédite de son répertoire. L’invitation au Reggae City Festival de Ouagadougou en mars 2016 donna ensuite à Kara l’occasion de poser les jalons d’un nouvel album avec des musiciens du Burkina Faso. Désormais bouclé, l’opus est entièrement dédié à un rythme que le public a fréquemment pu déceler au cours de ses concerts, à savoir le reggae africain. Au fil de 10 titres, Kara Sylla Ka fait le tour de ce style de musique entêtant tout en nous livrant un bel hommage à Bob Marley. Au premier plan, on retrouve encore et toujours sa voix désinvolte ainsi que son commentaire politique, spirituel ou moral sur l’état du monde, généralement en langue peule, mais aussi parfois en français ou en anglais: «L’absence d’argent est préférable à l’absence d’âme.» La sortie de l’album sera marquée par un concert au Chat Noir à Genève le 12 mai.

 

       [CD Index]

[Toutes les critiques]

 

 
Info

Fonds culturel Sud

Les contributions jusqu'au 31 mars


Au cours du premier trimestre 2017, nous avons examiné 48 demandes du Fonds culturel Sud. Suite à une analyse détaillée, nous avons pu accorder des garanties de déficit à 39 projets issus de tous les domaines artistiques. Nous avons ainsi attribué CHF 250’000.- au total, dont 63,5% viendront financer 23 projets musicaux. Parmi ceux-ci, citons les contributions saisonnières et annuelles destinées aux Ateliers d’Ethnomusicologie à Genève, aux clubs de jazz La Spirale à Fribourg, bee-flat à Berne et Moods à Zurich, mais aussi au Cully Jazz Festival, deux grandes séries de concerts consacrées à la musique classique indienne ou encore un projet comprenant un chœur ainsi qu’un ensemble de musique de Beyrouth. CHF 18’000.- ont été accordés à cinq demandes issues du domaine littéraire, dont deux projets de traduction littéraire. Quatre contributions de soutien ont été accordées au domaine des arts visuels, trois à des projets de théâtre; quant à la danse et au cinéma, à savoir le Festival du Belluard ainsi que les Festival international du film oriental à Genève, chaque manifestation a bénéficié d’une contribution.

 

La prochaine date butoir pour les demandes dès CHF 5’000.- est le 30 avril 2017. Vous pouvez également nous soumettre des demandes pour des projet qui seront réalisés au plus tôt début mai. Toutes les demandes doivent être effectuées en ligne sous www.fondsculturelsud.ch.

   
 
   © artlink | Büro für Kulturkooperation      Design: Eva Rolli Visuelle Gestaltung